15 janvier 18 H conférence de PALM Wierkome François d’Assise

Nuptialité et processus matrimonial chez les Dagara du Burkina Faso

 Conférence de la société des Africanistes,

Musée du quai Branly, salle de cours

 

Le lien matrimonial  chez les Dagara est une alliance qui est sanctionnée par l’attribution d’une dot.  La compensation matrimoniale est constituée de cauris, de bovins, d’ovins, de volailles et des prestations de services. Elle authentifie  le mariage, légitime la filiation et intègre la progéniture dans un  patrilignage. Matrice de la parenté chez les Dagara et pierre angulaire de l’organisation sociale, l’Eglise propose une réduction de son coût et le Code de la famille et des personnes du Burkina de 1985 stipule que sa pratique est illégale. Quelle est la réponse des Dagara à ses deux dispositions en fonction de la confession religieuse, de la classe d’âge, du niveau d’instruction ? Pour répondre à ces questions, une enquête spécifique a été réalisée à Kpaï et Zodoun Tanpouo qui sont respectivement peuplés de chrétiens et d’animistes. C’est une étude qui conjugue les approches qualitatives et quantitatives.

François Palme est chercheur au CEPED, UMR 196

http://www.ceped.org/fr/membres/Doctorants-77/article/palm-wierkome-francois-d-assise